Histoire d'une vie - Melody Mia Aaron

- De : Auzria Sylvestris

Chers lecteurs,
Je vous retrouve dans cette rubrique avec la gagnante du concours de la Backstory de la 6e année WoP : Melody Mia Aaron. Une histoire écrite en de nombreux chapitres dans une belle panoplie de couleurs.
Félicitation à Mélody et bonne lecture :)
hq.gif
Mélody Mia Aaron
« Le passé c'est le passé darling, ça parasite le présent ! »
Kelly Aaron ~ Jeune et inscouciante

Il était une fois.. Dans un petit village d'Alsace du nom d'Eguishem, en France, une jolie petite fille aux yeux émeraude. La magie n'était qu'un mot pour elle, un mot qui la faisait rêver lorsqu'elle contemplait les étoiles, tard le soir, en compagnie de ces parents.

Sa mère, Mia Aaron, était une gentille petite femme rondelette, qui n'avait jamais eu pour autre préoccupation que le bonheur de sa famille. Elle exerçait le métier de photographe, mais avait renoncé à ses voyages lorsque Kelly avait pointé le petit bout de son nez.

 

Ethan Aaron, quant à lui, était très grand, et ses yeux émeraude brillaient à l'unisson de ceux de sa fille. Elle était la prunelle de ces yeux, et il aurait tout donné pour qu'elle soit heureuse. Le jeune homme exerçait le modeste métier d'ouvrier, et sa petite vie tranquille le satisfaisait pleinement.

 

Mia et Ethan étaient ensemble depuis la fin de leurs études, et ne s'étaient pas quitté depuis. Après 10 ans de vie commune, et un mariage célébré en toute intimité, leurs vies, déjà merveilleuses, devinrent encore plus parfaites a l'annonce de la grossesse de Mia. Ils étaient fous de joie, et préparèrent l'arrivée de leur enfant avec minutie.

 

Kelly débarqua sur la jolie planète bleue un soir de décembre, alors qu'il neigeait à gros flocons. Mais tout n'est jamais rose dans la vie, et le bonheur de cette petite famille vint se ternir lorsque l'infirmière leur annonca que le cordon ombilical de la petite fille était enroulée autour de son cou. Il n'y avait pas d'autre choix que de pratiquer une césarienne pour s'assurer du bon déroulement de la naissance.

 

L'opération se déroula sans dommage, mais le bébé avait manqué d'oxygène trop longtemps. Elle du être placée en couveuse, et lorsqu'elle en sortit, ce fut avec une santé extrêmement fragile. Kelly tombait très souvent malade, et la surprotection de ses parents l'empêchait de vivre sa vie pleinement.

 

Dès qu'elle eu atteint sa majorité, Kelly, qui avait héritée de la part de sa mère d'une passion sans limite pour la photographie, brisa le coeur de ses parents en décidant de prendre la route. Du haut de ses 18 ans, la jeune femme aux yeux émeraude pensaient pouvoir prendre soin d'elle-même, et ses pas la conduisirent loin de son Alsace natal, aux quatre coins du monde.

Travis Wade ~ Devoir et famille

Sang pur. Voilà ce qui définissait Travis depuis sa naissance. C'était en tout cas ce que lui répétait ses parents, jour après jour. Le clan des Wade avait toujours été fier de ses origines, et ils mettaient un point d'honneur a endoctriner ces jeunes des le plus jeune âge pour qu'ils pensent pareil.

 

Leïla Wade avait toujours eu en horreur ces familles se mélangeant sans vergogne. C'était une femme froide, et hautaine, qui dirigeait sa famille d'une main de fer. L'erreur n'avait pas sa place dans sa maison, et elle le faisait bien souvent comprendre à son fils. Elle avait grandi ainsi, et elle n'avait jamais pensé autrement.

 

Alexandre Wade quant à lui, disposait d'un caractère beaucoup moins fort que celui de sa femme. D'un naturel joyeux, et compatissant, il n'avait jamais pleinement adhéré à la manière de penser de sa femme. Oh, bien sûr, il était de sang pur, mais sa famille a lui était beaucoup plus compréhensive, et ouverte.

 

Qui aurait pu deviner que ces sorciers si différents, se completerait l'un l'autre ? Pas eux en tout cas. Travaillant tout les deux au ministère de la magie, leurs rapports n'étaient pas des plus cordiaux. Mais a force de se côtoyer, ils finirent par tomber sous le charme l'un de l'autre, et décidèrent de vivre ensemble. Le mariage fut quelque chose de délicat a aborder, car Leïla tenait a garder son nom de jeune fille, Wade. Son clan était réputé dans toute l'Écosse, et ce nom devait perdurer avec elle. Alexandre finit par se soumettre au souhait de son épouse, afin d'obtenir ce qu'il désirait tant.

 

Quelques mois après leur mariage, Leïa annonca qu'elle était enceinte. Ce fut la meilleure des nouvelles pour Alexandre, qui entreprit de préparer l'arrivée de son enfant. Leïla quant à elle, était moins enthousiaste. Elle priait nuit et jour afin d'avoir un garçon. Il fallait que la lignée ait un avenir. C'était primordial.

 

Travis vint au monde sans difficultés. C'était un beau bébé, robuste, et vif. Sa mère était folle de joie, mais a contrario de son père, ce n'était pas l'arrivée de l'enfant qui lui faisait plaisir, mais plutôt le fait qu'il disposait d'un petit oiseau. Elle entreprit de l'élever d'une main ferme, n'ayant aucun scrupule a éloigner Alexandre lorsqu'elle comprit que ce dernier emplissait la tête de son garçon de belles paroles sur les modus et leur monde.

 

Son père quitta le domicile familial à l'aube de sa cinquième année, laissant derrière lui un vide que Travis combla en installant sa mère sur un piédestal. Durant toute son enfant, il suivit à la lettre ses consignes, essayant de ressembler au maximum au fils parfait dont elle lui parlait sans cesse. Mais la crise d'adolescence faisant son entrée dans le tableau, il comprit bien vite qu'il ne serait jamais heureux ainsi.

 

Ses pouvoirs se manifestèrent tardivement, sûrement à cause de la pression que lui mettait sa famille.. Mais lorsqu'il reçut sa lettre d'acceptation a l'école Poudlard, il découvrit ce que le mot liberté signifiait. Étudiant indiscipliné, et charmeur, il fut répartit à Serpentard. Son ambition sans limites, et son envie de découvrir le monde se développèrent d'année en année. Il enchaîna les conquêtes, et peu importait les statuts de sang de ces demoiselles, il aimait juste séduire.

 

À la fin de sa scolarité, et après son retour au manoir, il se lassa bien vite de sa mère trop directive. Décidant de vivre sa vie comme il l'entendait, c'est à 20 ans qu'il trouva enfin le courage de partir de chez lui, délaissant son héritage pour la liberté.

Heureux accident ~ Amours et différences

Les pas de Kelly la conduisirent dans de multiples pays. La jeune femme était a la recherche constante de paysages magiques a immortaliser, et c'est le jour de ses 21 ans qu'elle mis le pied dans un pays qui l'avait toujours fait rêver : la Norvège. Kelly savait de source sûre qu'une aurore boréale était prévue le soir même, et c'est toute seule, armée de son appareil photo, qu'elle prit la direction des pleines Argentés de ce merveilleux pays.

 

La neige recouvrait le sol de son épais manteau blanc, et la petite coccinelle de Kelly avait du mal à se frayer un passage sous toute cette neige. Impatience, la jolie blonde accéléra l'allure, et un hurlement s'échappa de sa bouche lorsque sa voiture glissa sur le sol gelé, l'entrainant avec elle dans des tonneaux sans fin.

 

Fort heureusement pour elle, et pour le bon déroulement de notre histoire, Travis passait justement la, curieux a l'idée de voir cette aurore boréale. Depuis qu'il avait quitté sa mère, il se baladait de pays en pays, usant de sa magie pour impressionner ces moldus curieux. Hommes ou femmes, peu lui importait. Il voulait juste être admiré. Et aimé.

 

Alors qu'il venait de transplaner sur une petite route de campagne recouverte de neige, d'où il aurait une vue imprenable sur l'aurore boréale, il entendit un bruit de ferraille monstrueux. Se précipitant vers le lieu du drame, il découvrit une jeune femme à la peau pâle, et aux longs cheveux blonds. Elle était d'une beauté sans pareil, et son cœur rata un battement lorsqu'il écarta une mèche ensanglantée de son front.

 

Sortant sa baguette magique d'un mouvement fluide, il la sortit de ce mauvais pas, et la soigna sans même prononcer un mot. Il était vital qu'elle survive. Il en avait besoin. Pourquoi ? C'était un mystère.. Il ne lui avait jamais adressé la parole, et pourtant, il avait besoin d'elle plus que personne. Il le sentait dans ton son être.

 

Kelly reprit conscience quelques jours plus tard, découvrant à son chevet un homme aux cheveux roux, et au charme fou. La petite moldu sans histoire venait de faire la connaissance d'un sorcier, et son cœur était bien trop sensible pour pouvoir résister à un choc tel que celui ci. Elle tomba follement, et irrémédiablement amoureuse de lui. Le coup de foudre les avait tout les deux frappés en plein cœur, pour leur plus grand bonheur.

 

Travis ne mit pas longtemps à confier sa nature de sorcier à Kelly. Sa magie faisait partie de lui, et même pour cette jeune femme aux yeux bleu clair, il ne l'abandonnerait pas. Kelly se montra enthousiaste à cette annonce. Pas une seule fois elle n'eu peur de lui. Sa curiosité et son envie de découvrir le monde étaient telles qu'elle le suivrait au bout du monde si tel était son souhait. Mais étrangement, ce fut lui qui laissa tout tombé pour la suivre.

 

Quelques mois après leur rencontre, Kelly apris le decès de ces deux parents. Une intoxication au monoxyde de carbone, c'était ce que lui avait dit l'officier de police qu'elle avait eu au téléphone. La jeune femme a la santé si fragile fut plus ébranlé que jamais a l'annonce de cette tragédie. Mais Travis était là pour l'aider à surmonter cette épreuve si difficile. Il l'accompagna dans son Alsace natal afin qu'elle puisse enterrer ses parents comme il le fallait.

 

Les deux tourtereaux décidèrent de s'installer dans la maison d'enfance de Kelly. Travis n'usait presque plus de sa magie, de peur que les moldus ne découvrent sa nature, et cela lui manquais de plus en plus. Au fur et a mesure des années, même l'amour qu'il éprouvait pour Kelly ne suffisait plus a la retenir. Il s'absentait de plus en plus souvent, la trompant autant qu'il le pouvait. Lorsqu'il revint, un soir d'août, il découvrit le regard de Kelly, emplit de larmes de joie. C'est ce soir-là qu'elle lui annonça sa grossesse, et ce fut la dernière fois ou elle le vit.

 

Le moral de Kelly diminuait de jour en jour, au fur et à mesure qu'elle sentait Travis mettre de la distance entre eux. Elle se contentait de prendre des photos de son village natal, en pensant à ses voyages de jeunesse. La jeune femme était de plus en plus fragile au fil des années, et elle plongea dans un début de dépression qu'elle tentait de cacher comme elle le pouvait sous son sourire débordant d'un faux bonheur.

 

Ce fut cette petite bandelette qui lui redonna son bonheur. Cette petite bandelette qui lui annonça qu'elle portait la vie en elle. Rien n'était plus magique pour elle que cette nouvelle, pas même les pouvoirs de son compagnon. Lorsque ce dernier revint d'un de ces nombreux voyages, elle lui annonça avec émotion qu'ils allaient former une famille. Une vraie famille, comme celle qu'elle formait autrefois avec ces parents bien-aimés.

 

Mais la réaction de Travis ne fut pas celle qu'elle attendais.. Il lui annonça qu'il ne voulait pas, et ne pouvait pas être père. Il n'avait jamais connu le sien, alors comment pourrait il prendre cette responsabilité ? Travis n'était pas un homme courageux. Ambitieux, charmeur, et arrogant, oui. Mais le courage ne faisait pas partie de ces qualités. Il déposa un baiser sur le front de cette femme qu'il avait aimée pendant 3 merveilleuses années, et lui offrit autant d'argent que possible avant de mettre les voiles, sans se retourner.

 

Kelly fut anéantie, mais elle du bien vite se reprendre, car en mai prochain, arriverait un petit être innocent qui aurait besoin d'elle. Une fille, si le médecin disait vrai. Elle prépara l'arrivée de son enfant en oubliant presque l'existence de Travis. Sa santé mentale était vacillante, et ses crises de démences la mena très souvent en psychiatrie. Mais lorsque Mélody arriva enfin, tout n'était plus que bonheur.

Tendre enfance ~ Grandir et esperer

Ce fut aux aurores, un 19 mai, a 6h27 précise, que Mélody vint au monde. C'était un bébé d'une beauté a couper le souffles. De court cheveux roux se battait déjà sur sa tête alors qu'elle n'avait même pas 1 jour complet, et ces yeux émeraude identique a ceux de Kelly brillait lorsqu'elle souriait. Un bébé soleil, voila ce qu'était cette petite fille pour sa mère a la santé si fragile.

 

La jeune femme était aux anges. Elle ne pensait plus a Travis, préfèrant se noyer dans les yeux de cette petite chose innocente qui faisait de sa vie un véritable conte de fée. Elle choisis de lui donner un prénom au sonorité musicale, et lui offrit celui de Mia en seconde place, en mémoire pour sa mère qui lui avait tant appris. Mélody Mia Aaron, tel était le nom de l'étoile qui était tombée des cieux directement dans ses bras.

 

Mélody appris a parler très tot, elle savait déjà se faire comprendre alors qu'elle n'avait même pas 7 mois. Si parlait était simple pour elle, elle mis en revanche beaucoup de temps avant de réussir a tenir sur ses deux jambes. A croire que ce jolie bébé d'a peine 18 mois étaient déjà fénéant.

 

Kelly prenait grand soin de sa petite fille, mais plus le temps passé, et plus elle s'inquietait. Travis était un sorcier, et Mélody avait de grande chance de developper des pouvoirs a son tour. Non pas que Kelly n'y tenait pas, mais leurs vies a toutes les deux étaient tellement belles, et si calme, qu'elle ne voulait pas que cela change. Attentive aux moindres faits et gestes de son enfant, elle ne se rendait pas compte qu'elle l'étouffait. L'enfermant dans une bulle comme ses parents l'avaient fait avec elle.

 

Mais cette affection n'empêcha pas la petite rouquine aux yeux émeraudes de grandir, et de s'épanouir. Elle montra des son plus jeune âge un amour et une compassion infinit pour ceux qui l'entouraient. C'était le genre de petite fille capable d'offrir son manteau a un sans abris. Le genre d'enfant qui s'empêchait de vivre pour que sa mère garde le sourire. La malice et la passion des bêtises faisaient également partie de son caractère, pour le plus grand malheur de sa mère.

 

Alors que la petite fille vennait tout juste de fêter ces 7 ans, la vie confortable est heureuse de la petite famille Aaron bascula. Mélody, lors d'une promenade, vit de ces yeux innocents une dispute d'un jeune couple. L'homme frappa sa compagne, qui s'effondra sur le champs. Parmis les dizaines de villaegeois qui se trouvaient autour d'eux, personnes ne réagit, provoquant une indignation sans pareil chez la fillette.

 

La rouquine échappa a la surveillance de sa mère, et se précipita en direction de la scène dramatique qui se déroulait sous ses yeux d'enfant. Elle se placa entre la femme, et l'homme qui allait de nouveau la frapper. Apeurée, elle leva sa main en criant devant son visage pour se protéger du coup, mais rien ne se produisit.. Lorsqu'elle ouvrit ses yeux émeraudes, elle découvrit l'homme en train de nager dans la fontaine qui se trouvait juste derrière lui. Il avait fait un bon de plus de deux mètre dans les airs, uniquement grace a sa peur.

 

Kelly s'empressa de ramener son enfant chez elle, afin d'échapper a tout ses moldus qui avaient vue la scène. Le village était en effervescance. L'utilisation de la magie en présence de moldu fit sonner l'alarme du ministère, qui envoya une armée d'oubliator afin d'effacer la mémoire des villageois. Ils oublièrent jusqu'a l'existance de la famille Aaron

 

Ils aidèrent ensuite Kelly a changer de vie, en lui conseillant de faire en sorte que les pouvoirs de sa famille restent dissimulé au monde magique. Ils lui apprirent également l'existance des écoles de magie, afin que la jeune femme ne soit pas étonnée lorsque les 11 ans de Mélody arriveraient.

 

Kelly choisit l'Ecosse pour poser ses valises. Travis lui avait tant parler de ces magnifiques paysages, et de la tranquilité de cet endroit. Elle acheta un petit chalet, loin de la ville, et entreprit d'elever sa fille. Mélody ne manquait pas d'amour et de tendresse, mais la peur que sa fille ne soit montrée du doigt fit basculer Kelly dans un état de profonde detresse.

 

Elle lui appris qu'elle était une sorcière, et lui ordonna de ne pas faire usage de sa magie lorsqu'elle se trovait en compagnie de tout autre personne qu'elle. L'enfant et la femme vécurent ainsi durant 5 années. 5 années durant lesquelles l'état de Kelly s'aggravait de jour en jour. Mélody du apprendre très rapidement a se débrouiller toute seule, a faire a manger, a prendre soin de la maison... Sa mère n'était plus que l'ombre d'elle même, et Mélody devait faire face a de nombreuses choses qu'une enfant ne devrait jamais avoir a gérer.

 

Quelques mois avant ses 11 ans, les services sociaux durent intervenir. Kelly avait mis le feu a leur maison pendant les rares moments ou elle autorisait sa fille a sortir. Les medecins décidèrent de placer la jeune femme dans une maison de repos, et Mélody fut placée dans une famille d'accueil qui ignorait tout de ses pouvoirs magiques.

 

La rouquine avait pris l'habitude de dissimuler ces pouvoirs aux yeux de monde, cela ne fut donc pas compliquée pour elle de se cacher de sa nouvelle famille. Ces derniers n'en avait d'ailleurs pas grand choses a faire d'elle. Tant qu'elle leur rapportait de bon résultat, et qu'elle était respectueuse, Mélody était libre de faire ce qu'elle voulait.

 

La jeune fille se forgea rapidement une carapace. Sa tristesse suite au placement de sa mère était infinit, mais elle était bien trop fière, du haut de ces dix ans et demis, pour laisser cela se voir. Son bouclier de défense s'exprimait particulierement dans l'humour. Elle se refugiait très souvent derrière ses sourires éblouissants, et Kris et Ania, ses parents adoptifs, ne réussirent jamais a la cerner vraiment. C'est peut être pour cette raison qu'aucun vrai lien ne se tissa jamais entres eux...

 

Le jour de ses 11 ans, alors que Mélody passait la journée avec Kelly dans les jardins de sa maison de repos, un homme apparut devant elle, plongeant la fragile mère de Mélody dans une de ces crises de paniques. Mais l'homme qui se trouvait devant elles sortit une longue baguettes en bois de sa poche, et en un mouvement, il offrit a Kelly un profond sommeil sans rêve.

Tendre enfance ~ Grandir et esperer

L'homme s'agenouilla auprès de Mélody, dont les yeux verts émeraudes trahissait la peur et l'incompréhension qu'elle ressentait. Le visage de la jeune fille était si expressif, et ce, depuis qu'elle était venue au monde. Seul son sourire lui permettait de se soustraire aux jugements d'autrui, mais la peur et le doute était des sentiments qu'elle ne maîtrisait pas.

 

L'homme lui prit la main avec douceur, et se lança dans de grandes explications sur la magie, et les responsabilités qui l'accompagnait. Mélody n'écouta qu'à moitié ce qu'il disait. C'était le premier sorcier qu'elle rencontrait. Ce moment était spécial à ses yeux. L'homme lui apprit également le décès de son père. Il ne lui en expliqua pas la raison, et de toute façon, la jeune fille s'en fichait, car l'homme venait de prononcer un nouveau mot : Poudlard.

 

Les yeux pleins d'étoiles, la rouquine écouta la description du château et de toutes ses merveilles. Était-il possible qu'un tel endroit existe ? La magie pouvaite elle vraiment faire partie de sa vie a tant complet ? Mélody ne l'avait jamais avouée à sa mère, mais elle adorait utiliser ses pouvoirs. Oh, bien sûr, il n'était pas très développé, mais chaque fois qu'elle pouvait s'en servir, elle ne s'en privait jamais. Elle écouta l'homme lui donner toutes les consignes de son départ plus attentivement que jamais, en espérant de tout son cœur que tout cela n'était pas un rêve.

 

C'était le meilleur anniversaire que l'enfant eu jamais passé. Après avoir embrassé sa mère qui dormait encore, la rouquine retourna chez ses parents adoptifs. Leur indifférence ne la touchait plus, elle lisait en boucle la lettre que lui avait remis l'homme en barrant chacun des jours qui la séparait du 1er septembre. Qui la séparait de sa nouvelle vie.

 

L'homme lui avait fait un cadeau avant de disparaître : il avait convaincu ses parents adoptifs que Mélody allait entrer dans un pensionnat, et qu'elle ne serait de retour que tout les été pendant ces sept prochaines années. 7 longues années... La rouquine ne parvenait pas à réaliser...

 

Kris et Ania la conduisirent, le 31 août, devant un petit pub, a Londres. Ils ne semblaient pas trop comprendre pourquoi ils faisaient cela, mais l'embrassèrent froidement avant de retourner à leur petite vie tranquille.

  
Mélody suivit les consignes que lui avaient donnée l'homme, et entra dans le petit pub qui portait l'inscription "Chaudron Baveur". En temps normal, ce nom l'aurait bien fait rire, mais elle était bien trop nerveuse pour ressentir quoi que ce soit d'autres que ce sentiment. Lorsque le barman, un vieil homme barbus, la vit s'approcher timidement de lui, il lui offrit le plus chaleureux des sourires, et la conduisit dans une petite ruelle, attenante au bar.

À l'aide d'une longue baguette de bois, il tapota les pierres du mur, et aussitôt, sous les yeux ébahit de l'enfant, un mur s'ouvrit face a elle. Non, pas un mur, mais un monde. La rouquine s'avança le long de cette allée inconnu, en adressant un sourire de remerciement des plus sincère au barman, et passe deux longues heures à se balader, en dévorant des yeux tout ce qu'elle voyait.

 

Des hiboux, des chats, des chaudrons, des baguettes magiques.. Tout cela était incroyable. La faim la força cependant à interrompre sa promenade. La jeune fille était depuis son plus jeune âge, un véritable estomac sur pattes. Seulement, pour manger, il fallait de l'argent...

 

L'homme lui avait donné une clé, et lui avait écrit sur un morceau de parchemin la marche à suivre pour se rendre a Gringott. Décidant de suivre les consignes qu'il lui avait donné, elle pénétra dans le hall gigantesque de la banque des sorciers. Les drôles de créatures qui se trouvaient aux comptoirs la firent sourire. Elle les trouvait étrangement adorables. Mélody s'approcha d'un petit être barbu qui se tenait perchée sur un tabouret. Elle avait choisi celui la à cause de sa barbe. Après tout, si le barman barbu avait été si gentil avec elle, peut être que lui le serait aussi ?

 

Son instinct ne l'avait pas trompée. La créature se montra adorable avec la rouquine, et eut même un petit rire lorsqu'elle lui demanda, sans aucun tact, de quelle espèce il était. C'est en discutant sur les manières de vie des gobelins que la jeune fille et le banquier se rendirent dans le coffre de son défunt père.

 

La bouche de la rouquine s'ouvrit toute seule lorsqu'elle découvrit une quantité très honorable de pièces en argents, en bronze, et en or. Elle ramassa ce que le gobelin lui conseilla, en écoutant distraitement les consignes qu'il lui donnait pour utiliser son argent. Pour la première fois en douze longues années, Mélody pensait à son père. Elle ne savait rien de lui, sa mère n'en avait jamais parlé.

 

C'est plongé dans ses pensées que Mélody sortit de la banque, pour partir a la conquête des boutiques. Elle en avait même oubliée sa faim, ce qui, pour la rouquine, était un véritable exploit. Mais sa rencontre avec le vendeur de baguette lui fit retrouver le sourire. Cet homme était si excentrique qu'elle n'avait d'autres choix que de retrouver sa bonne humeur.

 

Elle essaya une bonne dizaine de baguettes magiques, avant d'enfin trouver la bonne. Elle ne comprenait pas grand chose a ce qu'il se passait, ni a comment tout cela fonctionnait, mais la bouffée de chaleur et de bonheur lorsqu'elle se saisit de cette longue baguette de bois délicatement ouvragé parlait d'elle-même.

 
Cyprès et plume de Phénix, 27.94 cm
 

Les yeux de Mélody se mirent à briller lorsqu'elle vit cette inscription sur la fine boite que lui remis Mr Ollivander. Encore une fois, elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il y avait d'écrit, mais elle était tout de même folle de bonheur.

 

La rouquine reprit son shopping, en laissant derrière les sombres pensés qui l'avaient atteintes lorsqu'elle était sortie de Gringott. Chaudrons, livres, robes de sorciers.. Une fois que toutes ces fournitures furent rassemblé, Mélody fit un détour par la ménagerie magique.

 

Dans la vitrine, elle avait croisé le regard d'un adorable chat gris, aux yeux aussi émeraudes que les siens. L'impulsivité de l'enfant la poussa a acheter l'animal, et elle décida de le nommer Stitch, comme son personnage préférée de la célèbre franchise moldu, Disney, qu'elle adorait. La dernière étape que la jeune fille s'offrit avant de rejoindre l'hôtel ou l'homme lui avait réservée une chambre, fut Honeydukes, la célèbre boutique de confiseries du monde des sorciers. Enfin, c'est qui lui semblait en tout cas, vue le monde qui s'y trouvait.

 

Mélody s'offrit quelques paticitrouilles, ainsi qu'une ChocoGrenouille. Elle eu la surprise de découvrir a l'intérieur une carte représentant une jolie blonde qui lui souriait. Le nom inscrit sous l'image était celui de Luna Lovegood. C'est en se promettant de faire une recherche sur elle des son arrivée a l'école que la rouquine regagna sa chambre, enthousiaste a l'idée d'être au lendemain.

 

La gare de King's Cross était à deux pas du bar ou elle avait passée la nuit, et c'est donc bien en avance que la jeune fille se rendit sur la voie 9 et trois quarts. Son petit cœur battait a tout rompre dans sa poitrine lorsqu'elle passa la barrière, en suivant une famille qui passait par la, et lorsqu'elle découvrit le train rouge qui crachait des panaches de fumée, elle resta un instant paralysée sur le quai.

 

Tout cela lui semblait trop beau pour être vrai.. Peut-être allait-elle se réveiller ? Peut-être allait elle ouvrir ces petits yeux, et réaliser qu'elle se trouvait dans sa petite chance, chez ses parents adoptifs, en Ecosse.. Mais peut être aussi que c'était la réalité. La rouquine secoua ses longs cheveux roux, et s'avança vers le train pour prendre place à l'intérieur. Elle observa les familles se dirent au revoir avec un petit pincement au cœur. Mais Mélody décida de partir en exploration dans le Poudlard Express, elle avait hâte de découvrir tout ces nouvelles choses, et surtout, elle avait hâte de débuter sa nouvelle vie.

 

L'arrêt du train réveilla en sursaut la rouquine, qui s'était endormis, lovée dans un des fauteuils. Le compartiment ou elle se trouvait été remplit d'élèves bruyants, mais la jeune fille avait préféré rester dans son coin pour savourer ce moment. Après tout, elle aurait tout le temps de faire des rencontres pendant ses 7 longues années d'études !

 

Mélody suivit les premières années, et c'est avec prudence qu'elle s'installa dans une des barques. Autour d'elle, c'était l'effervescence. Certains de ses futurs camarades parlaient de 4 maisons aux noms étranges, d'autre était surexcitée, et deux ou trois s'accrochait au fond de la barque en dévisageant le fond du lac avec appréhension. Mélody, quant a elle, ne pouvait décrocher son regard des lumières du château qui apparaissait devant elle. Des larmes coulèrent le long de ses joues. Elle n'avait jamais rien vue d'aussi beau.. La jeune fille avait l'impression d'être enfin chez elle.

 

Ce fut la directrice de l'école qui accueillit les jeunes gens : Tara Milane. La jeune femme a la longue chevelure blonde souriait avec chaleur a toutes ces petites têtes intimidées qui se trouvait devant elle. Elle leur expliqua comment se déroulerait la cérémonie de la répartition, en leur expliquant décrivant rapidement chacune des 4 maisons : Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle, et Serpentard.

 

Lorsque le grand moment fut enfin arrivée, Mélody s'avança avec ses nombreux camarades, et se plaça face a un petit tabouret, sur lequel était posée un choipeaux miteux qui avait été rapiécé de nombreuses fois. De part, son nom de famille, la jeune fille savait pertinemment que son nom serait dans les premiers à être appelée. Elle en avait l'habitude, mais cette fois-ci, tout était différent. Elle avait l'impression que sa vie allait prendre une tout autre tournure, et que cette tournure était dépendante de la décision de ce choipeaux.

 

Son nom retentit en premier, prononcé d'une voix forte par Tara Milane, qui, d'un sourire, l'invita à prendre place sur le tabouret. Mélody n'était pas une enfant stressée, bien au contraire, mais c'est tout de même en tremblant qu'elle s'installa, laissant la directrice de Poudlard lui déposer avec douceur le choipeaux sur sa tête.

 

Durant quelques secondes, rien ne se produisit. Alors que la rouquine jetait un regard paniqué en direction de l'adulte qui se trouvait juste à côté d'elle, elle entendit une curieuse voix qui provenait du choipeaux qu'elle avait sur sa tête.

 

- Hmmm.. Je vois.. Tu es courageuse et insouciante.. Mais également loyal, et d'une grande gentillesse.. Te répartir n'est pas simple mon enfant.. Je me souviens de ton père. Il avait toutes les qualités pour être a Serpentard, et je pense que tu pourrais y trouver ta place toi aussi, mais Poufsouffle ou Gryffondor te guideront davantage sur le chemin de la vie.. Hmm.. Laisse moi réfléchir..

 

Un frisson parcourut l'échine de la jeune fille lorsqu'elle entendit l'entité parler de son père. C'était la dernière des choses a laquelle elle s'attendait, mais au fond, c'était logique. Son père avait forcement fait ses études a Poudlard.. Peut-être existait-il des traces de lui dans le château ? La rouquine se promit de trouver des informations sur son géniteur. Elle avait besoin de savoir..

 

Le choipeaux, toujours posée sur sa tête, suivait ces réflexions avec attention. Cela faisait déjà 8 min qu'elle était perchée sur le tabouret, mais lorsque la voix retentit de nouveau, elle comprit que le choipeaux avait enfin fait son choix.

 

- Poufsouffle ou Gryffondor.. Le choix n'est pas facile à faire, mais je pense que la maison que j'ai choisie pour toi saura te guider, et t'aidera à grandir.. Bienvenue a.. GRYFFONDOR !

 

C'est nerveusement que Mélody retira le choipeaux de sa tête, le rendant a la jeune femme blonde qui se trouvait a ses côtés. Elle alla s'asseoir dans la direction que Tara lui indiquait, et offrit un sourire timide à toutes ces personnes qui lui souhaitait la bienvenue.

 

Ses yeux s'illuminèrent lorsque la fin de la cérémonie de la répartition déboucha sur l'apparition de dizaine de plats qui semblaient plus succulents les uns que les autres. Tout ce qui se passait dans ce château lui semblait tellement extraordinaire, tellement.. Magique. Il n'y avait pas d'autre mot. La jeune fille était plus heureuse que jamais, et elle avait hâte de commencer son année. Elle avait hâte de commencer sa nouvelle vie.

1er année ~ Apprendre et vivre

L'année venait de commencer, et Mélody ne se lassait pas de toutes ces nouvelles choses qu'elle découvrait jour après jour. La magie, et tout ce qui l'accompagnait la plongeait dans une douce euphorie permanente. Mais la jeune fille restait pourtant renfermée. Elle n'osait pas s'ouvrit à ces paires. Sa mère l'avait si longtemps gardée cloîtrée, que la rouquine ne savait plus comment faire pour être elle-même...

 

La Lionne mis a profit cette première année pour observer les personnes qui l'entouraient, et pour se concentrer sur la manière dont elle voulait qu'on la perçoive. À chaque fois qu'elle parlait avec quelqu'un, elle avait tendance a écourter la conversation. Elle ne voulait pas s'attacher.. Le souvenir de sa mère et de son placement était bien trop frais dans son esprit. Mélody avait peur de nouer des liens, et de perdre les gens qu'elle aimait, encore une fois...

 

Elle se contenta donc de suivre ces cours, en se tenant le plus a l'écart possible des relations humaines. Cela ternissait son moral, mais c'était plus fort qu'elle. Du haut de ses 11 ans, Mélody avait bien assez souffert. Oh, bien sûr, il y avait sûrement pire, il y avait toujours pire. Mais il s'agissait de son histoire, et comme toujours, c'était différent.

 

La Lionne se découvrit une passion pour le vol sur balais. Elle adorait filer dans les airs. Elle se sentait libre, grande. Les sortilèges et la métamorphose était également deux de ses matières préférés, tandis que la défense contre les forces du mal devenait, au fur et à mesure de l'année, son pire cauchemar. Son professeur, la très froide professeur Wildgrass l'effrayait, et l'impressionnai. Elle n'arrivait pas à cerner la jeune femme, et se faisait le plus discrète possible pendant ces cours.

 

L'année se déroula sans heurt, mais sans rencontre notable également. Mélody était toujours persuadée qu'il ne fallait pas qu'elle s'attache, et c'est avec un pincement au cœur qu'elle regardait ces camarades se rapprochait, et s'amuser. Ils profitaient de la vie, tout simple, et la Lionne aurait tellement aimée pouvoir faire de même..

 

C'est durant l'été, lorsqu'elle retourna chez ses parents adoptifs, qu'elle compris enfin que sa place était à Poudlard, parmi ses camarades. L'indifférence que lui témoignait Kris et Ania lui fit comprendre qu'elle n'avait plus rien à faire dans le monde moldu. Ce n'était pas le sien. Ce n'était plus le sien.

 

Mélody mit à profit ces deux mois d'été pour rendre visite a sa mère autant de fois qu'elle le pouvait. Kelly n'était plus que l'ombre d'elle-même, et enchainant les crises de paranoia, et de démance. Mais chaque fois que sa fille se trouvait à ses côtés, son doux sourire revenait.

 

La Lionne puisa dans ce sourire la force dont elle avait besoin pour mettre ses barrières de côté. Elle avait hâte de commencer sa seconde année l'école Poudlard. Elle avait hâte d'être elle-même.

2ème année ~ Pierre de Poup et Chicaneur

Alors que Mélody se baladait de nouveau sur le chemin de Traverse, pendant le dernier jour des vacances, son regard tomba sur une annonce. Elle était accrochée sur la porte des bureaux du Chicaneur, le journal satyrique du monde des sorciers. Mélody l'avait lu plusieurs fois lors de sa première année, et adorait les articles des journalistes.

 

L'annonce avait été dans le but de chercher des stagiaires. Aucun age n'était indiqué, et la jeune fille arracha la feuille et la fourra dans sa poche. Après tout, cela coûtait rien de tenter se chance ! Mélody adorait écrire, d'ailleurs, c'était a ça qu'elle avait occupé la majeur partit de son été. Alors autant que cette occupation lui servent.

 

Après avoir acheté tout ce qui lui était nécessaire pour sa deuxième année, la jeune fille rejoignit son habituelle petite chambre du chaudron baveur, en attendant avec impatience le moment ou elle remonterais dans cette locomotive rouge qui l'emmènerait dans cet endroit magique.

 

Assise dans un compartiment a l'écart des autres, la jeune fille réfléchissait a comment elle allait aborder cette année. Elle était sur d'une chose : cette fois, elle ne se mettrait pas l'écart, et ne repousserait personne. Mélody avait besoin d'être entourée, elle en avait plus que marre de repousser les gens de peur de souffrir.

 

Elle observa la cérémonie de la répartition en souriant doucement face à tous ces visages aux yeux agrandit de surprise. Elle se souvenait parfaitement d'avoir été a leur place l'année précédente, et elle avait adoré ça autant qu'elle en avait eu peur...

 

Le début d'année de la jeune fille se passa à merveille. Toujours autant passionné de balais, elle se rendit au sélection de Quidditch, sport qu'elle avait découvert depuis peu, de sa maison, et réussis avec brio les épreuves de sélection. C'est au poste de poursuiveuse que la jeune fille fut placée, et c'est avec enthousiasme qu'elle fit la conaissance des membres de son équipes : Joy, sa capitaine aux yeux vairons, Molly, la jolie batteuse aussi rousse qu'elle, et Ewan, l'attrapeur aussi rapide que son ombre furent les premières personnes avec qui la jeune fille noua des liens d'amitié.

 

Dans le même temps, sa candidature pour le poste de stagiaire au Chicaneur fut acceptée, et elle rencontre Alice Rodwell, la rédactrice au chef du journal. Elle travailla sur son premier article sous la tutelle d'une journaliste vétéran, et ce dernier n'obtient que des critiques positives lorsqu'il fut publié. Mélody s'apanouissait de jour en jour...

 

Cette même année, elle participa a un entraînement au duel, organisée par l'école, et fit la connaissance de Valerian, Clemens, et Andrea. Leur travail consistant a sauver le professeur Wilson, que Mélody ne connaissait pas encore, et ce, en se servant de la magie pour se défendre contre des adultes. C'est lors de cet exercice que Mélody se découvrit une passion pour les duels, mais également une passion pour le très bel adulte qu'ils réussirent à "sauver".

 

Lors du premier match de Quidditch de la saison, après une victoire mémorable de l'équipe de Gryffondor dont Mélody faisait partie, la jeune fille s'éclipsa de la fête organisé dans leur salle commune. Elle avait besoin d'être seule pour faire le point. La jolie rousse avait beaucoup de mal à être elle-même lorsqu'il y avait trop de monde, et se sentait si différente...

 

Miss Kupua, la directrice de sa maison, vint à sa rencontre sur le terrain de Quidditch ou elle avait trouvé refuge. Elle lui permit de comprendre que l'opinion des gens importait peu. Ce n'était pas grave si elle était jugée, ou critiquée. Ce qui importait, c'était qu'elle soit elle-même. Mélody appris beaucoup ce soir la, et elle se promis d'appliquer les conseils de la jeune femme du mieux qu'elle pouvait.

 

Durant les derniers mois de l'année scolaire, la jeune fille prit sur elle pour se rapprocher des autres. Elle se découvrit une sociabilité sans limite, et une absence totale de honte. Contrairement à ce qu'elle pensait, les critiques des autres ne la touchait pas. Son sourire-bouclier lui fut très utile cette année la, et son caractère bien trempée commença a emerger.

 

Les cours la passionnaient toujours autant, même si ces retards commençaient à s'accumuler. La Lionne avait dû être une marmotte dans une seconde vie, car dormir surpassait presque sa passion pour le Quidditch.

 

Lorsqu'elle retourna dans sa famille adoptive pour passer l'été, Kris et Ania furent surpris de découvrir chez la jeune fille qu'ils hébergeaient une joie de vivre et un enthousiasme dont ils n'avaient pas l'habitude. Mais ils n'en avaient pas grand chose à faire au fond, cela devait être la crise d'adolescence pensaient ils...

 

Mélody passa une fois de plus les trois-quarts de son été avec sa mère. Elle essaya d'obtenir des informations sur son père, mais sans succès. Kelly ne semblait même pas se souvenir de Travis.. Et la Rouge et Or ne connaissaient même pas le prénom de son père. L'adolescente avait hâte de retourner a Poudlard. Le monde moldu était devenue bien trop douloureux a ses yeux.

3ème année ~ Amour et enterrement

Le retour a Poudlard lui donnait des ailes. Elle était si heureuse de retrouver le château, et tous ces habitants ! Quitter sa mère, en revanche, avait été très difficile. Les médecins avaient fait part à Kris, le père adoptif de Mélody, de son inquiétude pour la jeune femme. Ses crises de démence étaient d'une violence sans pareil. Kelly se mettait en danger toute seule, mettant sa vie en danger a chaque fois.

 

La Lionne entendit les mots du médecin, mais les repoussa dans un coin de sa tête. Elle ne voulait pas penser à cette option. C'était inenvisageable. Sa mère était sa seule famille, et elle avait besoin d'elle. Dissimulant sa peur et son chagrin derrière un sourire joyeux, Mélody se noya dans sa vie au château, oubliant que loin de ses murs, la peine était en chemin pour la rattraper.

 

En début d'année, alors que la Rouge et Or se trémoussaient dans la bibliothèque, elle fit la connaissance de Clémens, un élève de Serpentard au curieux sourire d'ange. Ils parlèrent un moment, avant de retourner chacun à leurs occupations. Cette rencontre n'aurait pas eu grande importance, si elle ne la guida pas à se rapprocher d'une autre élève de cette même maison : Valérian.

 

Elle croisa Clemens et Valérian dans la grande salle, alors qu'il se trouvait en grande conversation avec un de leur ami. Ils parlaient de duels, et de l'habileté de Valérian dans ce domaine. Mélody avait déjà vu le jeune homme a l'œuvre, lors de l'exercice d'entraînement de l'année précédente, et savait qu'ils ne mentaient pas. Mais l'arrogance de ces petits vers de terres fit couler dans ses veines de Lionnes une envie folle de défi. Elle laissa son insouciance la guider, et proposa à Valérian un petit duel dans la salle sur demande.

 

Ce fut à la St Valentin que ce projet se concrétisa, et les deux jeunes gens se retrouvèrent dans la salle sur demande, près a en découdre. Alors que les sortilèges s'enchaînaient, Mélody se retrouva prisonnière, écrasée par le poids de son camarade qui appuyait sa baguette magique contre sa gorge. Mais l'adolescente disposait de suffisement de malice pour se sortir de ce mauvais pas...

 

Levant les mains en signe de réédition, elle colla ses lèvres a ceux du jeune homme afin de le déstabiliser, et se redressa avec tout la fierté du monde. Malheureusement pour elle, Valérian se servit de la même méthode en se relevant, et la désarma. Si le premier baiser n'avait rien fait a la jeune fille, le second la laissa tout hésitante. Et lorsqu'il l'embrassa une troisième fois pour appuyer sa victoire, il inscrivit au passage son nom en lettre verte dans le cœur de la Lionne.

 

Les deux adolescents se retrouvèrent souvent cette année là. Leur escapade a la cabane hurlante fut une des plus belles de mémoire Mélodyenne. Elle adopta ce jour la, un adorable hiboux grand duc, qu'elle baptisa KFC en l'honneur de l'amour de la viande de celui qui lui servait de petit ami. D'ailleurs, leur relation s'officialisa ce jour la, pour le plus grand bonheur de l'adolescente, qui était tombée follement amoureuse du Serpent.

 

La rouquine fit également, en parallèle, la connaissance de Salweena, qui vint grossir les rangs des stagiaires du Chicaneur. Il y avait beaucoup de changement aux seins du journal, et Mélody avait du mal a se faire a toutes ces nouveautés.. L'arrivée d'un nouveau rédacteur en chef, David Crozalic, bouscula ses petites habitudes. L'avenir, qui, auparavant, lui semblait tout tracé dans le journalisme, devint de plus en plus flou. Peut-être que ce monde n'était pas fait pour elle finalement...

 

Alors que Mélody pensait avoir enfin réussi à trouver un peu de bonheur auprès de son premier Amour, un incident vint noircir son année. La directrice de l'école Poudlard lui transmit une lettre provenant de la maison de repos ou résidait sa mère. Cette dernière lui annonçait la mort tragique de Kelly, suite a l'une de ces crises de démences. Le monde s'effondra autour de Mélody, et c'est en larmes qu'elle se réfugia dans la forêt interdite.

 

Valérian la suivit discrètement, et la désarma pour l'empêcher de faire quelque chose d'inconsidéré. Il passa le reste de l'après-midi a la consoler, et lui proposa même de passer la moitié de l'été avec lui, au Canada. Mélody accepta, et les moments qu'elle passa avec Valérian se gravèrent dans son cœur de manière indélébile.

 

En revenant chez ses parents adoptifs, elle apprit que sa mère avait été enterrée, selon son souhait, en Alsace. La colère et l'incompréhension de la Lionne furent telles, qu'elle s'effondra, purement et simplement. Kris et Ania se désinteressèrent de l'adolescente en detresse dont ils avaient la charge.

 

La fin de l'été fut plus maussade que jamais. Du haut de ses 14 ans, la jeune fille avait déjà vécus un nombreuses d'épreuves non-négligeables, et le seul endroit ou elle se sentait en sécurité, c'était Poudlard. Jamais adolescente ne fut plus heureuse de retrouver le chemin des cours que Mélody lorsqu'arriva la rentrée.

4ème année ~ Enfer et bisounours

C'est avec une joie non dissimulée que Mélody retourna au château pour débuter sa 4e année. Elle assista au bal de début d'année, et retrouva avec douceur et tendresse son petit ami. Ce soir la, elle fit également la connaissance d'Ilana, une adorable petite brune, collègue de Valérian, et Serdaix. La rouquine ne put s'empêcher de remarquer qu'elle avait tendance à s'entourer d'énormément de serpent.. Mais cela ne la dérangeait pas. Pour elle, les maisons, ce n'était qu'un détail. L'ouverture d'esprit dont faisait preuve la fillette lui interdisait de restreindre son affection pour une personne sous prétexte qu'il ne se trouvait pas à Gryffondor.

 

Les 4 premiers mois de l'année se passèrent sans encombre. Mélody cartonnait dans ses cours, elle obtenait de super résultats, y compris en défense contre les forces du mal. L'arrivée de Mme Berry a ce poste lui avait redonné l'envie de travailler, et de s'améliorer. Elle s'était également découverte une passion pour l'Étude des Runes Anciennes. Enfin, surtout pour son professeur...

 

Mélody devenait également de plus en plus douée au Quidditch. Son équipe, les Pierre de Poup, était devenues pour elle comme une seconde famille, et elle ne saurait dire qui elle appréciait le plus.. Gwenael, Joy, Miniore, Luna, Ewan, Molly.. Tellement de noms et de visages qu'elle adorait retrouver !

 

Mais a partir du mois de décembre, les choses se compliquèrent. Valérian ne donnait plus aucune nouvelle a Mélody, l'évitant même lors des cours qu'ils avaient en commun, ou dans les couloirs. La Lionne ne parvenait pas à parler au Serpent, et ne comprenait pas ce qu'il se passait. Il était son premier amour, et elle avait l'horrible impression de la perdre.

 

Durant cette année qui fut loin d'être rose pour la Lionne, elle fit tout de même la rencontre de plusieurs personne qui lui redonnèrent le sourire. Anfauglir, un adolescent de son année, manqua de la noyer dans le lac de Poudlard, et prit une place importante dans le cœur de la fillette. Ronny, un nouveau stagiaire du Chicaneur, lui mis du baume au cœur grâce a ses blagues et a sa personnalité si pétillante.

 

Mais son moral continuait à baisser, et elle devint dur, et froide, pour se protéger. Sa tristesse la poussa à s'en prendre à des premières années qui ne lui avait rien fait. Étonnement, Valérian choisis ce moment pour faire son apparition, en se portant au secours des jeunes gens qu'elle martyrisait sans honte. La colère de Mélody se retourna instantanément vers le garçon aux cheveux noirs d'orage qu'elle aimait tant. Elle l'attaqua, le poussant a bout pour lui faire cracher la raison de son éloignement.

 

Elle apprit ce soir-là que la mère du jeune homme était décédée quelques mois auparavant, et cela la rendit folle de rage. En temps normal elle se serait montrée compatissante, et bienveillante, mais la, elle avait juste envie de frapper le serpent qui se trouvait face a elle. Très fort. Encore, et encore.

 

Il ne lui en avait pas parlée, alors qu'il savait pertinemment qu'elle avait vécue la même chose l'année précédente. Il avait préféré s'éloigner, et le faire souffrir par la même occasion.. Mélody lui jeta un visage des paroles qu'elle regrette instantanément : elle lui dit que sa mère devait se retourner dans sa tombe en le voyant agir de la sorte. Une dispute éclata. Dispute qui se solda par la décision de la jeune Lionne : la rupture de leur couple. 1 an et demi de défis et de passion jetée aux ordures. Mélody et Valérian n'était pas fait pour être ensemble, et elle ne pouvait plus continuer a faire semblant...

 

Quelques jours avant la fin de l'année, la jeune fille se retrouva sur le terrain de Quidditch, a pleurer toutes les larmes de son corps. Cela faisait déjà un mois qu'elle ne sortait plus avec Valerian, et pourtant, il continuait de lui manquer. Sa folie, et son tempérament de feu étaient devenus une drogue pour Mélody, et perdre cette accoutumance était plus dur qu'elle ne l'avait imaginée.

Ce jour la, elle fit la connaissance de la capitaine de l'équipe de Quidditch de Serdaigle, Louise. Une jolie blonde métamorphomage avec qui elle passa un délicieux moment. Voler permettait à Mélody d'oublier son chagrin, et visiblement, sa camarade ressentait la même chose. En une après-midi, les deux jeunes filles se découvrirent rapidement des atomes plus que crochus, et c'est toute confuse que Mélody regagna la table de sa maison pour le banquet de fin d'année.

 

Mais l'heure de rentrée chez ses parents adoptifs étaient déjà arrivée. L'image de la jolie blonde avec qui elle avait passé un si bon après midi ne la quitta pas. Des tonnes de questions fleurissaient dans le cerveau de la Gryffondor. Des questions qu'elle ne s'était jamais encore posée.

 

Ces parents adoptifs la sauvèrent bien malgré eux de ses séances de remue méninge qu'elle s'imposait afin de se comprendre elle-même. Ils l'invitèrent a les suivrent en Alsace, pour des vacances bien méritée. Mélody profita de ces vacances inattendues pour se recueillir sur la tombe de sa mère. Elle passe de long moments à parler a la pierre tombale. Mélody abaissa toutes ces barrières, et se confia totalement. Tout ce qu'elle pensait, tout ce qu'elle avait vécue, toutes ces émotions.. Cela lui fit du bien de s'exprimer ainsi, et ce fut plus déterminé que jamais qu'elle rentra en Écosse. Elle était prête à affronter sa cinquième année.

 

À la fin de l'été, quelques jours avant de retourner au château, Mélody envoya sa lettre de démission au Chicaneur, et a son rédacteur en chef David Crozalic. Elle ne se sentait plus à sa place dans l'univers du journaliste. Elle avait envie de découvrir d'autres choses. Cette page était bel et bien tournée, et elle avait bien l'intention d'en écrire une autre.

5ème année ~ Découverte et maturité

Lors du banquet de début d'année, Mélody se surprit plusieurs fois à se tordre le cou pour essayer d'apercevoir une personne. Mais son regard n'était pas tournée vers la table des Serpentard, non.. Mais plutôt vers celle de Serdaigle. Elle avait passé un si bon moment en compagnie de Louise, qu'elle se demandait quand est ce qu'elles allaient pouvoir remettre ça.

 

La jeune fille était lasse de ces cours. Les professeurs ne faisaient que lui répéter a quel point cette année était cruciale pour eux, a cause des BUSEs.. La rouquine était devenue maîtresse dans l'art de dormir sur sa table de classe, et excellait dans le gobage de ChocoGrenouille derrière le dos des professeurs. Malgré son inattention, elle s'en sortait plutôt bien. Excepté en arithmancie. Cette matière avait le don de la rendre chèvre, et elle songeait depuis quelques années déjà a la laisser tomber.

 

Mais la jeune fille se découvrit en revanche une passion pour la matière des sortilèges. Et lors de son premier cours, son regard tomba sur une affiche. Mme Michaelis cherchait une professeur assistante de 5e année. La rouquine s'empressa de postuler, et fut plus heureuse que jamais lorsqu'elle découvrit qu'elle avait été retenue pour le poste. Le chapitre de sa vie de journaliste était finit, a présent, place a celui de professeur assistante.

 

Mélody fit la rencontre, cette année la, d'un autre petit Aiglons, du nom de Tom Ward. Le garçon semblait aimer les blagues autant qu'elle, et leur escapade était souvent faite de bêtises et de défis. Entre duels, et soirée bieraubeurre, les deux amis, c'étaient plutôt bien trouvée.

 

La jeune fille croisa également Valérian, son ex petit ami, cette année là. Enfin, plutôt, elle tomba nez à nez avec lui au détour d'un rayon. Les deux adolescents décidèrent de redevenir ami. Non pas que le garçon manquait à Mélody, mais a quoi bon perdre son temps en haine, alors qu'une amitié était tellement plus belle ? Le garçon avait beaucoup changée pendant ces quelques mois ou elle n'avait eu aucune nouvelle de lui.. Mais peu lui importait. À présent qu'ils n'étaient plus ensemble, cela ne la concernait plus.

 

Mais l'élément le plus notable au cours de cette année, fut sans conteste son rapprochement avec Louise. La jolie aiglonne l'invita a dîner en sa compagnie, en tête à tête, dans la cuisine de Poudlard. C'est une délicieuse raclette qu'elles se partagèrent, en se confiant l'une à l'autre. La malice naturelle de la jeune fille pouvait s'exprimer librement en compagnie de l'Aiglonne. Elle se sentait bien à ses côtés. Apaisé. Heureuse.

 

Mélody se posait énormément de question sur sa relation avec la jeune fille. Était-il possible qu'elle ait des sentiments pour une femme ? La rouquine ne s'était jamais posé de question au sujet de son orientation sexuel, elle se contentait de mordre la vie à pleine dent.. Et ce fut ce dicton qu'elle choisis de suivre. Elle écarte toutes ces questions de son cerveau, et se contenta de profiter de l'instant présent.

 

Alors que les BUSEs approchaient a grand pas, la Rouge et Or décida de partir prendre l'air dans la forêt interdite, en pleine nuit. Mélody n'avait pas peur de grand chose, mais le craquement d'une branche dans l'obscurité de la forêt la fit sursauter comme jamais. Son visage se détendit lorsqu'elle découvrit la jolie Louisie, face a elle. Bon, elle ne semblait pas être très contente.. Mais Mélody était aux anges. Etrangement, la blonde lui avait beaucoup manqué.

 

L'ascenseur émotionnel que fut cette soirée aux yeux de Mélody l'épuisa tellement, que le lendemain, elle dormis jusqu'à 17 h, loupant au passage tout ses cours de la journée. Disputes, questions, hésitations, bonheur, et baisers. Voilà à quoi ce résumée cette soirée passer dans la forêt interdite. Le cœur de Mélody battait à l'unisson de Louise, et elle espérait cette idylle ne sois pas éphémère. Si son cœur devait à nouveau être brisé, Mélody ne savait pas si elle pourrait s'en remettre...

 

La fin de l'année emmena avec elle ce que Mélody redoutait : les examens. Pas de petits tests sans importance cette fois, mais les BUSEs. Elle épingla la lettre de ces notes au-dessus de son lit lorsqu'elle les reçut.

 

Métamorphose : Optimal.
Potion : Optimal.
Étude des Moldus : Optimal.
Histoire de la magie : Effort exceptionnel.
Sortilèges : Optimal.
Défense contre les forces du mal : Effort Exceptionnel.
Arithmancie : Désolant.
Légendes et contes magiques : Optimal.
Étude des Runes Anciennes : Effort Exceptionnel.
Musique : Acceptable.
Divination : Acceptable.
Astronomie : Effort Exceptionnel.
Botanique : Acceptable.
Soins aux créatures magiques : Optimal.

 

Ces excellents résultats la menait tout droit en sixième année, pour son plus grand plaisir. L'année se termina en douceur, et c'est presque heureuse, que Mélody retourna chez ses parents adoptifs. C'était les dernières vacances qu'elle passait chez eux. L'année suivante, à la même date, elle serait majeure aux yeux des sorciers, et elle pourrait vivre comme le voudrais, et ou elle le voudrait.

 

Mélody avait une fois de plus hâte de retrouver le château. Elle avait hâte de retrouver son équipe de Quidditch, qui avait gagnée une fois de plus la coupe. Mais surtout, elle avait hâte de retrouver la jolie jeune fille qui faisait battre son cœur.. Sa petite amie, Louise.

6ème année ~ Changements et prise de conscience
 

Mélody avait hâte de débuter sa 6ème année. Pour diverses raisons : Premièrement, elle allait retrouver sa petite amie, Louise. Les deux adolescentes ne s'étaient pas adressée la parole de tout l'été du fait de la situation familiale compliquée de l'Aiglonne.. Mais cela importait peu pour la Lionne, car elle savait qu'elle se retrouverait très vite. La seconde raison qui enthousiasmait Mélody a reprendre les cours, étaient qu'elle avait hâte de dire adieu a ses parents adoptifs. C'était le dernier été qu'elle passait avec eux, puisqu'elle serait bientôt majeur.

 

Les adieux avec ces derniers ne furent pas très douloureux, ni désagréable.. Le mot le mieux adapté pour le décrire serait "Cordial". Mélody, le coeur léger, repris la direction du château. Elle retrouva Louise, et passa en sa compagnie des moment mémorables, gravé dans le coeur de la rouquine a tout jamais. Elle avait même retrouvé gout a ces différents cours ! Surtout depuis qu'elle n'avait plus ceux d'Arithmancie, qu'elle avait arrêté l'année précédente, a supporter. Plus aucun chiffre ne dansait dans ses cauchemards, pour son plus grand bonheur.

 

Mais quelques choses vint ternir le tableau si idillique.. Quelque chose qui tracassait beaucoup la jeune Lionne. En début d'année, lors de la cérémonie de la répartition, Mélody avait découvert qu'elle avait un jeune frère : Matthew Wade. Lorsque son nom résonna dans la grande salle, la révélation fut un choc pour Mélody. Elle se retrouva d'ailleurs bien plus tard a pleurer toutes les larmes de son corps dans la cabane hurlante.. Mais Tom, son meilleur ami, se porta a sa rescousse, et promis de l'aider a rencontrer son frère avant la fin de l'année.

 

C'est d'ailleurs avec lui que la jeune fille brise le couvre feu pour la première fois en 6 ans. L'alcool coulant a flot a la Tête de Sanglier, les deux jeunes gens s'amusèrent follement a cette soirée ! Enfin.. Jusqu'a ce que leur professeur d'Astronomie, Miss Amfell, les découvrent et les ramène au château par la peau des fesses. La jeune professeur assistante avait beau grandir et gagne en maturité, ce n'était pas pour autant qu'elle devenait sage.. Bien au contraire. Dans le même temps, Tom, Mélody, et une connaissance, Kamyosa, mirent le bazar dans le bureau de Miss Chatterton, leur professeur de Soin aux Créatures Magiques. Ils se servirent pour cela de leur lutin de cornouaille adoptifs, et écopèrent d'une punition mémorable qui ne les fit pas du tout rire.

 

Mais ce début d'année épic tourna au cauchemards lorsque Louise annonca a Mélody qu'elle partait.. Définitivement. Ces parents avaient décidé de la changer d'école, et les deux adolescentes n'allaient certainement plus jamais se revoir. Le coeur de la Lionne se brisa, une nouvelle fois. Elle était tombée follement amoureuse de la Préfète, et devoir la quitter aussi tôt la mis sans dessus dessous. La Lionne se promis de ne plus jamais retomber Amoureuse.. Mais a toute chose malheur est bon ! Car lors d'un de ces moments de tristesse, Mélody rencontra Meghan, une serpentine qui avait eu elle aussi le coeur brisé.

 

La vie continuait, et même si l'absence de Louise était pesante, Mélody relativisait en se disant que si elle ne l'avait pas rencontrée, jamais elle n'aurait pu vivre tout ces moments formidables. La rouquine continua donc son petit bout de chemin. Elle brillait dans presque tout ces cours, et sa passion pour le monde des Sortilèges devenaient de plus en plus forte. A un tel point qu'elle songeait déjà a faire carrière la dedans...

 

Lors d'un de ces entrainements solitaires sur le terrain de Quidditch, Mélody croisa Nina, l'une de ces coéquipières de l'équipe des Pierre de Poup. Les deux adolescentes n'avaient jamais pris le temps de vraiment se parler.. Et pourtant ce jour la, l'alchimie était a son apogée entres les deux jeunes filles. Elles se draguaient ouvertement. Mais ce n'était pas la seule femme qui se trouvait dans le cerveau de la rouquine.. Meghan n'était jamais loin non plus. Dans son esprit, Mélody surnommait ce triangle Amoureux "Meghodyna". Ces petits jeux de charmes ne la laissait pas indifférence, bien au contraire...

 

A la fin de l'année, alors que la coupe de Quidditch échappa pour la première fois depuis longtemps au Pierre de Poup, Tom réalisa sa promesse, et lui permis de rencontrer Matthew. Lui aussi ignorait qu'il avait une soeur, et les deux jeunes gens mirent a profit les derniers mois de cours pour apprendre a se connaitre. Ils étaient devenue complice, et en les voyant, on avait l'impression de voir deux membres de la même famille qui se connaissait depuis toujours. Les examens ne furent qu'une formalité pour Mélody. Elle obtint des Optimals dans la plupart des matières. Les seuls ou ces notent furent faibles furent Soins auCréatures Magiques, Musique, et Histoire de la Magie. Mais elle avait tout de même réussis a obtenir la moyenne partout, donc tout allait pour le mieux ! Cette année resterait l'une des plus importante aux yeux de la rouquine, et elle avait hâte de commencer sa 7ème, et dernière année d'étude a l'école Poudlard.

Vous devez vous connecter pour commenter.

Lieu de rencontre des Potterheads

Faites partie de l'une des plus merveilleuses communautés Harry Potter en ligne et rencontrez des personnes qui partagent vos goûts. Nous vous souhaitons la bienvenue et vous accueillons à bras ouverts !

S'inscrire ici

Recevez les nouveautés